Top

C’est l’histoire d’un petit village

Port Barton n’était pas vraiment prévu dans mon voyage aux Philippines mais tous les voyageurs rencontrés sur ma route entre Coron et Balabac en revenaient enjoués – notamment Clotilde et Thomas mes potes de Coron, dont leur avis me semblait plus fiable que des espagnols en voyage 15 jours. De retour de Balabac et ayant 4 jours à attendre avant de m’envoler pour Bornéo, ma prochaine destination, il était plus judicieux d’aller visiter cette charmante ville plutôt que de rester à Puerto Princesa. 
Vue de la mer
Bienvenue à Port Barton
Le grand jeu à lire de loin
Les rues de Port Barton
Port Barton

Port Barton est un tout petit village de la côte ouest de l’île de Palawan aux Philippines. 15 minutes à pied suffisent à le traverser de bout en bout et c’est une version plus silencieuse, plus petite et plus décontractée que El Nido. Bien que les activités y soient similaires – island hopping, kayak, cascades – les prix sont bien moins élevés. Une seule route est goudronnée dans le village, le reste est fait de terre et de cailloux.  De ce fait, port Barton n’attire pas la même clientèle que ses grandes soeurs El Nido et Coron. Ici, pas de luxe, pas de bus de touristes, pas d’énorme fiesta, ou de restaurants à touristes, mais juste des maisons traditionnelles. La plupart des maisons sont en bois pour conserver le style village et c’est ce qui fait son charme. C’est devenu un lieu de villégiature pour les routards et autres voyageurs internationaux aventureux essayant de fuir le tourisme du nord de Palawan. Les voyageurs qui se rendent à port Barton apprécient l’atmosphère rurale et détendue et la beauté naturelle que ce village balnéaire calme et paisible, en bord de forêt tropicale, peut nous offrir. Contrairement à El Nido où les restaurants s’enchaînent, la ville de port Barton est aérée et je remarque que les locaux continuent de vivre pour eux, c’est à dire normalement au milieu des touristes de passage.

Food truck
Hola Chico
Le long de la plage
Contemplatif

Island hopping

Sur mes 4 jours de séjour à Port Barton, j’ai consacré un jour au island hopping qui m’a été conseillé par de nombreux voyageurs car moins cher et personne. J’ai retrouvé Mika et Nausi, mes poto du groupe de Balabac qui ont également fait escale à port Barton 🙂 Nous voilà à bord d’un bateau traditionnel philippin avec quelques autres inconnus pour une superbe journée entre les belles îles et bancs de sable de port Barton.
Très joli bateau
Pourquoi s'asseoir sur un siège ?

Port Barton est plus humble, il n’y a pas les énormes rochers karstiques en plein milieu de la mer ce qui rend les spots moins impressionnants qu’à Coron ou El Nido. Cependant les îles sont très jolies et je confirme le « moins cher et personne » : 1200 pesos – 21€ – contre 1550 pesos à El Nido – 28€ , et pas de gilets de sauvetage à l’horizon, nous étions quasiment seuls sur les plages et cette tranquilité n’a pas de prix !

Il est où le bateau ?
Le bolide
Paradise Island (c'est son nom)
Sept pieds sur Port Barton
Pas trop mal le spot
Discussion entre copines

Cependant heureusement qu’il y avait Nausi et Mika pour une bonne dose de rire et faire des courses de handstand sur la plage. Double victoire de Mika à quelques centimètres, quant à Nausi il va falloir qu’elle travaille un peu plus sa vitesse 🙂

A vos marques ...
Partez !
Victoire de Mika

Même histoire qu’à Coron, faire ce Island Hopping seul avec des inconnus ça aurait surement été moins sympa.

Monkey style

Escapade à White beach

Le reste de mon séjour dans ce charmant village s’est déroulé en mode chillax pepitax à alterner entre blog et balades. Je me suis rendu à la célèbre White beach à pied en passant par le bord de mer et la petite balade était vraiment chouette.
Bateau Philippin
Coconut beach

En se baladant sur la plage de Port Barton, il est impossible de passer à côté de ces merveilleux petits crabes qui passent leur journée à transformer le sable fin en petites boulettes. A chacun son métier hein !

Combien y a-t-il de crabes ?
Petit crabe au boulot
Énormément de monde pour ne pas dire tout le monde s’y rend en scooter mais à mon avis ce n’est pas du tout une bonne idée. Tout d’abord parce que seul le début de la route est goudronné, le reste n’est que terre, trous et boue… Tous ceux que j’ai croisé l’ayant fait en scooter l’ont fortement regretté et ont passé leur temps à descendre du scooter 🤣 je me rappellerai toujours de cet australien qui me double en panique sur son scooter à 10km/h en jurant :
 

That’s so fucking stupid, i should have gone walking as you do !!

FUCK ! FUCK ! FUCK IT !

Route surprise
Très bon état de la route
En effet ce n’est pas SI loin que ça, seulement 3.5 km de port Barton et la balade du bord de mer à pied est très chouette car on peut couper par la plage contrairement au scooter – en voyage j’ai appris à réévaluer les distances et 3 km c’est devenu une distance normale pour aller visiter quelque chose.
C’est donc dommage de dépenser 8€ pour la location du scooter pour galérer à aller sur cette plage et risquer de tomber alors qu’une promenade de santé est bien plus sympa 🙂
La plage de white beach
Balade de bord de mer
Cadre postal
Chillax à white beach
La plage de white beach

Nourriture de l’espace

Côté bouffe, je me suis régalé à l’européenne à Port Barton. Entre l’excellent resto français de « La petite table » et l’italien « Gorgonzola » qui propose des pizzas gigantesque de 80cm il y a de quoi se faire plaisir. Pour la pizza si on ne veut pas finir en indigestion c’est conseillé d’être au moins deux, mais moi j’étais tout seul et je voulais tout de même tester… j’ai quand même enfilé difficilement les trois quart, et j’ai emporté le quart restant en doggy bag pour le lendemain 🙂  Quand la pizza arrive on voit qu’elle est énorme mais ça parait faisable jusqu’à ce qu’on prenne une part…

Bon appétit

Plus grande que mes 2 mains
Petit dej Fruit Bowl chez "La petite table"
French crêpe au food truck

Avant qu’il ne soit trop tard

Port Barton ne cesse de changer et de se développer depuis ces dernières années pour faire face au tourisme grandissant. Une grande partie de la route vers Port Barton est maintenant pavée, ce qui n’était pas le cas il y a à peine 2 ans et le temps de trajet de Puerto Princesa à Port Barton a été réduit à 2 heures et demie. Le temps de trajet jusqu’à El Nido est d’environ 3 heures et demie. Même si le village est encore charmant et assez peu touristique, Port Barton est peut être en phase de devenir un nouveau El Nido à la vue de tous ces restaurants et hôtels qui commencent à pousser… Il y encore a de nombreuses inconnues sur l’avenir de cette ville et les locaux avec qui j’ai discuté craignent que ça deviennent un futur lieu de fête pour étrangers ! Actuellement un couple d’étrangers possédant un bar dans la ville vient de racheter un gros terrain pour y construire une boîte de nuit ! Et oui car à 23h tout doit s’arrêter donc le seul moyen de faire continuer à consommer les gens c’est de les emmener en intérieur. Cette démarche n’est pas dans l’optique de Port Barton et cela crée des tensions entre les commerçants. Dans le même genre, dans notre Island Hopping nous avons croisé un party boat… Son nom est assez explicite, tu payes cher pour avoir alcool à volonté toute la journée sur un bateau avec musique qui va naviguer entre les îles. Avec ce genre d’activités on se rapproche très vite d’un El Nido et tout ceci va forcément attirer une clientèle bien plus fêtarde à la koh phi phi, chose qui n’existe pas aujourd’hui. D’un point de vue politique ils ne sont également pas aidés par le gouverneur qui souhaite que Port Barton devienne un champs de resort 5 étoiles.
Port Barton très sauvage
C'est mieux qu'un resort
Ce qui est désolant ce n’est pas l’expansion du tourisme qui est « normale et incontrôlable » et qui pourrait faire prospérer port Barton mais plutôt la bataille entre des gens puissants qui pensent business et les locaux qui voient leur village devenir exactement tout ce qu’ils détestent du nord de Palawan. Cependant la grande responsabilité vient des touristes qui séjournent dans ces hôtels de luxe sous prétexte que ce ne soit pas cher. C’est d’ailleurs la crainte de Roland, un français ayant monté depuis 1 an l’excellent restaurant « La petite table » – 1er sur TripAdvisor Port Barton. Il a d’ailleurs construit son restaurant tout en bois pour garder l’esprit village et nombreux ont fait comme lui. Cependant ils restent impuissants face à la minorité qui est en train de construire des bâtiments en dur autour d’eux.

A voir dans quelques années…

Chillax pepitax
🔥131 vues
2

Ma vie est trop compliquée pour tenir dans un texte de présentation, mais ce que je peux dire c'est que j'ai toujours rêvé de voyager autour du monde et découvrir de nouvelles cultures. Aujourd'hui, j'ai emballé mes affaires, quitté mon travail et je suis tous les jours dans un endroit magnifique ... Il ne manque plus que ma patatas fritas

Poster un commentaire