Top

L’arrivée Royale à Bangkok

L’arrivée en Thaïlande s’est faite sans problème. Hormis une longue attente aux services d’immigration, les français n’ont pas besoin de visa pour une durée de séjour inférieure à 30 jours. Ayant indiqué un séjour de 15 jours sur le formulaire, on ne m’a demandé ni preuve de billet de sortie, ni où je me rendais dans le royaume. C’est Royal, et c’est le cas de le dire 🙂
Vol Kathmandou Bangkok
Compte à rebours de feu à Bangkok
En mode économie, dès la sortie du métro il est 17h et je ne veux pas commencer à prendre un taxi ou un tuk-tuk. Bien que ça ne soit pas cher, cela reste un dépense non négligeable dans un long voyage et qui pourrait me payer quelques nuits en Asie. En effet l’auberge que j’ai réservé à Bangkok m’a coûté 4€ ! Je prends la décision de marcher. Sauf que que cette fois, fini le trek organisé, plus de porteurs, je suis seul et face à mes affaires – A savoir mon sac de 60L de 13kg sur le dos et mon sac journée matériel photo de 9.7kg devant en mode Kangourou. J’ai 6km à marcher, je me dis « ça vaaaaaa ». Avec la chaleur étouffante de cette capitale et mes 20kg à porter j’ai rapidement perdu le sourire… Mais je suis arrivé à bout de mes kilomètres.
Kao san road Bangkok
Massage dans la rue à Bangkok
Street food
Le soir rien de fou, je suis allé goûter l’ambiance de la capitale du côté de Khao San road, quartier chinois et touristique proche de l’auberge : street food, restaurants et concert dans des bars un peu partout c’est très vivant. Les restaurants faisant très touristiques et les prix étant élevés, je suis joueur j’ai envie de faire comme les locaux : un plat de noodles choisi parmi tous les stands de street food – au moment manger je me demande si ce plat me rendra malade, mais ça sera toujours mieux que les fruits de mer qui patientent a l’air libre… – Au final c’était délicieux, cela m’a coûté 1,50€ et mon estomac l’a très bien vécu.
Petite surprise en se baladant

Premier petit fail Thaïlandais

Le lendemain j’ai choisi d’aller visiter Ayutthaya au nord de Bangkok pour la journée avant d’y prendre le train de nuit pour Chiang Maï. D’après les blogs et les forums cela semble être un stop fortement conseillé si on a le temps, voire une destination coup de coeur pour certains. Comme j’ai le temps, ce serait dommage de rater Ayutthaya. Deux possibilités pour s’y rendre :
– 45min de marche jusqu’à la gare + 2h de train pour 40 Bahts soit 1€
– 30min de marche jusqu’au « Victory monument » + 1h de van pour 70 Bahts soit 2€
Pour plus de confort et arriver plus tôt j’opte pour la deuxième solution. Du fait de mon chargement c’était plutôt 45min de marche auxquels s’ajoutent plusieurs litres d’eau perdus du fait de la chaleur. Arrivé au Victory monument, il y a en effet plein de bus mais ce sont des bus de ville. Je tente de questionner des conducteurs de bus en mentionnant « Ayutthaya » mais tous me font signe que « non » puis baragouinent des mots en Thaïlandais en me montrant une direction mais je ne comprends rien du tout ! Je tente des agents du service de bus même histoire. Ils ne parlent pas un mot d’anglais et me disent des mots que je ne comprends pas. Même les signes qu’ils font ne sont pas clairs… et là je comprends que ça va être galère !
Rapide vérification sur internet, TOUS les blogs que je trouve mentionnent « Trajet vers Ayutthaya en mini van au départ d’une contre allée à Victory monument » avec une photo des mini van. AH je suis content, j’ai une nouvelle info : « contre allée » + photo. Je pars alors en quête de cette contre allée. Une fois la contre allée trouvée et les vans identifiés je retrouve le sourire je vais enfin pouvoir me poser et dormir dans le van.
Sauf que aucun des Vans présent n’allaient a Ayutthaya ! Je les ai tous fait, j’ai demandé à tous les chauffeurs, personne !
Ça commence à m’énerver ces infos sur les blogs qui ne sont pas complètes. Soit on ne donne pas d’info soit on la donne en détail. Tous les blogs mentionnent le départ de Victory monument comme si c’était une évidence à trouver. Sauf que pour que tu t’imagines, Victory monument c’est presque aussi grand que le rond point de l’arc de triomphe à Paris avec une plateforme piétons circulaire en hauteur et seulement 4 escaliers. Ce qui fait que quand tu fais le tour du rond point à pied tu es en hauteur donc loin des bus donc tu ne distingue rien. Alors tu veux descendre pour aller voir de plus près mais l’escalier le plus proche tu viens de le passer il est 200m en arrière… À cela tu te rajoutes 20kg à porter… Bref c’est galère et ça énerve très vite de ne pas trouver !
Je continue mon démarchage pour trouver ces fichus Vans.. un Thaïlandais me dit « no no no no » en montrant les vans puis me dit « Mochit Mochit »… Il est gentil mais est ce que tu crois que je sais ce que veux dire Mochit ?! Voyant que je ne comprends pas il appelle son copain et lui explique. Dans son baratin je distingue le mot « Ayutthaya » ce qui me rassure de savoir qu’il a compris ma demande. Son ami me regarde et dit « Mochit Mochit »… Ça commence à être fatiguant là ! Ça doit vraiment être important Mochit mais ça ne m’aide pas un seconde. Je lui rends mon téléphone avec GoogleMaps et lorsque je le récupère je vois un marqueur « Mo-Chit bus station » ! Hourra c’était la gare de bus 🤣
Je suis à moitié content car c’est à 6km de là, j’ai chaud, je suis enervé et je n’ai aucune envie de les parcourir à pied ! Je m’énerve encore plus car aller là bas à pied va me fatiguer et me faire arriver tard – j’ai perdu beaucoup de temps sur la journée il est déjà 12h. Et prendre un tuktuk va me faire dépenser des sous donc je me dis qu’au final j’aurais dû prendre le train. Je prends mon mal en patience et commence à marcher. J’aperçois des taxi scooter, moins cher que les taxis et le tuktuk donc je me dis que ça peut le faire. Le chauffeur m’annonce 170 Bahts pour aller à Mo-Chit soit près de 5€ ! Toujours plus pour faire 6km en scooter… Je refuse et continue. 100m plus loin, d’autres scooter. Cette fois ci c’est 100 Bahts – 3€. C’est toujours cher mais un peu plus raisonnable alors j’accepte. En slalom entre les voitures on file à fond la caisse en direction de Mo Chit.
Taxi scooter à Bangkok
Je m’attends à prendre un bus et faire 2h de trajet ayant abandonné l’idée du van 🙁
Après avoir acheté mon ticket 70 Bahts je me dis « tiens c’est marrant c’est même le prix que le van ». Et bien à ma grande surprise je me retrouve face à un van… Et plein de vans autour de moi !
Donc tous les blogs qui parlent de Victory monument il faudra mettre à jour vos infos puisque aucun Van ne part à Ayutthaya depuis Victory monument, j’ai eu confirmation au guichet de la gare. A présent il faut se rendre à la gare routière de Mo-Chit !

Deuxième fail Thaïlandais

Et oui puisque un fail n’arrive jamais seul. Durant le trajet vers Ayutthaya je commence à regarder les billets du train de nuit vers Chiang Maï. Et là je vois rouge ! Sur internet tous les sites que je trouve indiqué complet. Nous sommes le 5 novembre et les premiers billets dispo sont au 10. Euuuuh comment dire que je compte pas rester 4 jours à Ayutthaya !
Seule solution : aller voir directement à la gare d’Ayutthaya à mon arrivée, parfois la réalité est différente de ce qui se passe sur internet.
Arrivé à Ayutthaya je vérifie la gare, elle est à 4km et il est presque 15h. Je m’énerve à nouveau car le temps d’y aller à pied en aller retour – sans compter que j’ai toujours mes sacs sur le dos – il ne me restera plus beaucoup de temps pour visiter la ville et j’aurais alors transformé ce qui devais être 2h de transport + visite de la ville en une journée transport galère – sauf si je dois y passer 4 jours… ce que je ne préfère pas envisager ^^.
A savoir que pendant toute ma réflexion de logistique j’avais 3 Tuktukman qui malgré mes refus catégoriques n’arrêtaient pas de me proposer la visite de Ayutthaya à un prix tres intéressant ! Pas le choix, j’embarque sur un scooter apres négociation et me rends à la gare pour 1€. Soulagement intense quand la guichetière m’annonce une dernière place dans le train de 19h45 – tous les autres étant complets !
Les bonnes nouvelles c’est que j’ai mon billet pour Chiang Maï et que pour 50cts je laisse mon sac à la consigne de la gare mais la mauvaise c’est qu’il me reste moins de 4h pour visiter Ayutthaya. Ça va être speed mais j’y crois ! C’est un peu Chiang tous ces changements mais les choses sont rentrées dans l’ordre – tous les crédits de cette blague vont à Monsieur Pieral.

Ayutthaya la ville aux 400 temples

Pour la petite histoire c’est une ville fondée en 1350 qui connût un essor considérable à tel point qu’elle fût la capitale du Royaume et un port de commerce international. Elle regroupe plus de 400 temples éparpillés dans la ville. Rasée en 1767 par les Birmans c’est Bangkok qui pris sa place en tant que capitale de Thaïlande, et devint aujourd’hui un site archéologique.
Le titre du paragraphe vend du rêve mais alors pour être franc je ne vais pas m’attarder sur le sujet de Ayutthaya. Je n’ai pas du tout aimé ! Quand je lis sur certains blogs que c’est leur coup de cœur de Thaïlande je suis très surpris… et je me demande bien ce qu’ils ont visité dans leur vie pour considérer que Ayutthaya est un incontournable. Cela dit, je respecte les goûts de chacun. Pour ma part je n’y ai pris aucun plaisir et j’ai pourtant ratissé large. Mes 4 heures dans la cité je les ai passé à marcher, plus de 12km à pied. Alors certes je n’ai pas fait les 400 temples et j’en ai surement zappé beaucoup mais j’ai fait les plus importants et les incontournables vendus dans le tour des Tuktukman. Pour la plupart ils sont malheureusement tous détruits et pour ceux qui sont debout ils se ressemblent tous ! Alors oui c’est historique, mais on se balade au milieu de ruines et de briques rouges… En plus de cela chaque temple c’est 50 Bahts l’entrée – 1.50€. Le plus beau pour ma part étant le plus loin que j’ai fait le « Wat Chai Watthanaram ». J’y suis arrivé au coucher du soleil ce qui lui donnait des couleurs vives. Pour ce qui est du temple le plus ancien le « Wat Maha That », étant donné que ce temple est tout détruit, la seule chose intéressante à voir est la tête de Bouddha coincée dans le Banian mais il y a un défilé incroyable de selfies et de groupes que ça en devient infernal. Le lieu n’est pas du tout paisible contrairement à ce que j’imaginais. Il y a des temples bien plus beaux, et bien mieux conservés que ceux d’Ayutthaya en Thaïlande, donc si tu n’es pas un fan de fouilles archéologiques je ne te conseille pas de t’y arrêter. Clairement pas un centre d’intérêt pour ma part.
C’est d’ailleurs assez rigolo de lire les avis Google, après avoir visité la ville… j’ai sûrement rien compris à la beauté du lieu ! Quoi qu’il en soit j’ai voulu leur faire confiance et bien j’ai regretté mais ce n’est que mon avis.
Petit stop à un stand de street food, je prends ma soupe de noodles à emporter avant d’arriver à la gare. Le train de nuit s’annonce sympa. J’ai un lit à étage en 2e classe, ce n’est pas le luxe mais c’est très bien pour dormir. J’aurais pu ne pas avoir de billet alors après tous ces kilomètres de marche, je m’en contente et m’endors paisiblement 🙂
🔥76 vues
2

Ma vie est trop compliquée pour tenir dans un texte de présentation, mais ce que je peux dire c'est que j'ai toujours rêvé de voyager autour du monde et découvrir de nouvelles cultures. Aujourd'hui, j'ai emballé mes affaires, quitté mon travail et je suis tous les jours dans un endroit magnifique ... Il ne manque plus que ma patatas fritas

Commentaires:

  • Avatar

    christine

    27 novembre 2019

    Merci pour ce compte rendu tant attendu!!!bravo tu as encore beaucoup d’energiie pour continuer ton rève;;;;et le notre; bises Marcel

    reply...
  • Avatar

    christine

    26 novembre 2019

    très contente de ces nouvelles…..quelle galere pour te deplacer…..penses à ton carnet j’ai pas les mots!!!!!il me tarde la video ..gros gros bisous

    reply...

Poster un commentaire