Top

Du séisme au Street art

Le 21 février 2011, un séisme de magnitude 6,3 a frappé la ville de Christchurch faisant 185 morts. Le centre ville a été très touchée et 9 ans plus tard, en 2020 la ville est encore en reconstruction. En s’y baladant on peut voir des traces de ce violent tremblement de terre, églises en ruines, bâtiments en reconstruction…  Au delà de ces ruines, ce qui frappe à Christchurch c’est le street art. Il y a en relativement partout, c’est plutôt chouette et cela habille bien les bâtiments. Ils apportent de la couleur, de la joie et la gaieté dans les rues de cette ville. Mais quand on s’intéresse de plus près, la genèse de ces graffitis est bien plus triste. Tout a été initié par des artistes de rue, à la suite du séisme de 2011. Le but de cette initiative artistique était de remplir les rues de couleur, de joie et d’optimisme afin de panser cette ville endeuillée et relancer le moral des néo-zélandais. Presque 10 ans plus tard, Christchurch est devenue l’une des capitales mondiales du street art.

Street Art Christchurch
Street art
Street art Christchurch

Dans le cadre de ce street art un mémorial artistique constitué de 185 chaises blanches à été érigé à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans ce séisme.

Mémorial Christchurch

Le temps d’une pause

Depuis 1 mois et demi je vagabonde dans mon van sur toute l’île du Nord. Je suis à présent sur l’île du sud et j’ai fait la côte ouest de Nouvelle-Zélande, mais là je sens que j’ai besoin d’une pause. Contrairement à ce qu’on peut penser, même si je vadrouille je ne me repose pas vraiment car soit je conduis pendant 5h soit je fais une rando, soit j’organise le parcours pour la suite… Et là je sature un peu. Ca tombe bien, la météo n’est vraiment pas bonne pour les 10 prochains jours, je vais donc me poser un peu dans une auberge à Christchurch. Histoire de prendre une douche chaude tous les jours, avoir de l’électricité pour l’ordi, et rencontrer du monde.

C’est d’ailleurs ici dans cette auberge de Christchurch que j’ai rencontré Marie et Florent, deux backpackers en attente de leur vol retour pour la France. Coucou l’Alsace si vous me lisez 🙂 Leur départ m’a permis de récolter plein de provisions : huile d’olive, farine et des vache qui rit. La photo ci-contre illustre le genre de cadeaux qu’on se fait entre backpacker lorsqu’on quitte un endroit et ça n’a pas de prix !

En tout cas à Christchurch on est très proche des montagnes et la vue le montre bien !

Cadeau de collègues
Vue Christchurch

La tatouage improvisé

Qui dit Nouvelle-Zélande dit Rugby, mais aussi Maori donc tatouages ! Je suis donc dans l’obligation de passer par la case tatouage, le meilleur souvenir de voyage qui te marque à vie. Mais faut pas se louper…

Pour ma part je n’avais pas spécialement prévu ni anticipé quoi que ce soit, mais juste l’idée de le faire si l’occasion se présentait. Durant mes 10 jours de break à Christchurch, l’occasion s’est présenté et j’ai rencontré Mana, un excellent artiste tatoueur originaire des îles Tonga et habitant de Nouvelle-Zélande. Je lui ai confié ma jambe durant 8 longues heures sur 2 séances : 6h + 2h30.  La première séance à commencé à 6h du matin… il falait qu’il soit bien réveille, mais pour ma part j’ai somnolé pour finir un peu ma nuit 🙂

Est-ce qu’il est pas en train de s’endormir ?

Faut être reveillé là !

Ca te va là, je peux tatouer ? 

Dessin côté
Dessin de face
Dessin de dos
AAAAAAArrrg
Aperçu tiki latéral

Pour voir le résultat final, il faudra me rencontrer en personne 🙂

Une rencontre en amenant une autre

Ce qui est très chouette avec Mana, c’est qu’il considère ses clients comme ses amis, d’où le nom de son enseigne « Doko Ink » signifiant « frère d’encre » en Tongien. Ainsi au delà de la prestation artistique, il accompagne le tout d’une sortie au resto/bière selon l’occasion et on se sent bien plus qu’un client – en même temps pour le prix qu’on paye… ^_^ Pour ma part j’ai eu beaucoup de chance car il avait annulé notre 1er RDV mais pour compenser il m’a invité à venir voir un match de rugby dans un bar avec ses potes et les clients tatoués du jour. La meilleure façon de vivre à la locale 🙂

Mana et les Français
Bonne soirée avec Mana

Dans les amis de Mana qui étaient à notre table, j’ai passé la soirée à rigoler avec un type de 2m de haut sans savoir qui c’était. Ce n’est que vers la fin fin de la soirée que j’apprends qu’il s’agit de ETHAN RUSBATCH un joueur des TALL BLACKS oui c’est bien les TALL BLACKS -, l’équipe de Nouvelle-Zélande de basket.

Etan Rusbatch
Ethan Rusbatch
TALL BLACKS

Ce soir c’était un match du super rugby – une compétition à fort enjeu national – qui se joue au stade de Dunedin et c’est Highlanders contre Crusaders, soit Christchurch contre Dunedin. Et après avoir testé l’ambiance du match de rugby dans un bar local, cette soirée m’a aussi permis de savoir que le prochain match de la compétition se disputait le weekend prochain au stade de Christchurch. C’est parfait j’y suis et je ne compte pas le manquer ! Et me voilà en possession d’un billet pour le match qui opposera Blues vs Crusaders, Auckland face à Christchurch.

Les autres trucs trop cool

Food Market

Il y a plusieurs trucs assez cool à Christchurch, mais comme j’y suis allé pour me poser pendant 10 jours, je ne me suis pas vraiment baladé. Cependant le food market est très sympa pour se balader, et manger entre amis le midi.

Food Market
STAND FROMAGES
Un bon Souvlaki grec ?

Christchurch by night

Regent street, c’est la rue la plus stylée de la ville avec ses petits commerces colorés façon année 30. Il y a également un vieux tram touristique qui passe au milieu, c’est très charmant. Et le soir l’éclairage y est tout aussi joli, par contre la rue est vraiment petite 🙁

Regent street de jour
Regent street
Regent street by night

Durant mon séjour, j’ai retrouvé Löwen et Antoine des amis backpackers rencontrés 1 mois et demi plus tôt à la  Fletcher Bay de Coromandel. Après quelques bières à Regent street, il n’a pas fallut longtemps aux Français que nous sommes pour marquer notre territoire sur l’ardoise du pub ^_^

Champions du monde

Viewpoint du Victoria park

Lorsque la météo le permet c’est également trop cool d’aller sur les collines du Victoria park pour admirer le coucher de soleil. J’y suis allé plusieurs fois avec mes potes de voyage 🙂

Panorama Christchurch

Et autour ?

En plus du match de super rugby, j’ai eu un créneau d’un seul jour de beau temps dans ces 10 jours de break pour aller faire un tour à la magnifique route de Arthur’s pass mais aussi aller faire une halte de quelques jours pour visiter la péninsule de Christchurch, et particulièrement la ville de Akaroa.

🔥321 vues
7

Ma vie est trop compliquée pour tenir dans un texte de présentation, mais ce que je peux dire c'est que j'ai toujours rêvé de voyager autour du monde et découvrir de nouvelles cultures. Aujourd'hui, j'ai emballé mes affaires, quitté mon travail et je suis tous les jours dans un endroit magnifique ... Il ne manque plus que ma patatas fritas

Poster un commentaire