Top

Une histoire de décor

Combiné avec le Tongariro Alpine Crossing et Hobbiton, c’est un lieu de pèlerinage incontournable pour tous les fans du Seigneur des Anneaux. Le Mont Sunday est le décor naturel d’Edoras, la capitale du Rohan dans la trilogie de Peter Jackson. Cependant au delà d’être un lieu très réputé du film, les plaines du mont Sunday encerclées par les hautes montagnes enneigées des Southern Alps, sont absolument uniques et magiques. C’est un lieu très calme et reposant, beau et peu touristique car pour y accéder il faut sortir du chemin touristique classique. Il n’y a rien autour, c’est perdu au milieu des plaines et de ce fait il est encore préservé du tourisme. C’est surtout pour cette raison que j’ai choisi de m’y rendre, car je savais que j’allais me rendre dans la « Nouvelle-Zélande authentique », le côté seigneur des anneaux est un petit plus 🙂

La région Ashburton
Sur la route

Une histoire de dépannage

Ce jour là au petit matin, je prends la route très tôt depuis Christchurch et roule plus de 3h pour regagner la région d’Ashburton. Alors que le soleil n’est pas totalement réveillé, la rosée bien givrante du matin peint un décor encore différent de ce que j’ai pu croiser jusqu’à présent.

Champs givrés
Paysage du matin
Photo de famille

Je quitte la route principale pour pénétrer dans la région d’Ashburton. Le décor change complètement et se réduit à une route traversant les plaines arides. Les montagnes enneigées au loin contrastent avec le jaune de l’herbe sèche.

Seul sur les routes
Ashburton

Lorsque soudain, une embuscade sur ma route ! Une voiture en travers de la route et son conducteur qui fait de grands signes… La scène est digne des plus grands western et même si ce n’est pas une diligence, tout s’y prête parfaitement. Indi, une jeune anglaise un peu trop euphorique de sa visite au mont sunday a fait une sortie de route + tête à queue et a éclaté 2 pneus. Au delà d’avoir crevé, les pneus sont même sortis de la jante !

Toto l’a aidé a réparer une roue car elle était totalement perdue, mais nous n’avions pas de 2e roue de secours.

Il y a pire pour réparer une roue

Réparation
Changement de roue
Sortie de route

Evidemment dans cette région il n’y a absolument aucune couverture 4G et encore moins de réseau mobile. Nous sommes donc coupés du monde sans possibilité d’appeler une assistance/garage. Voiture immobilisée au milieu de nul part, je la ramène au village « Lake clearwater » 3km plus haut pour demander de l’aide.

Lake clearwater
Lake Clearwater

Nous demandons au premier local que vous voyons et très aimablement il nous indique qu’il y a un téléphone d’urgence à l’entrée du village. Dans le même temps il sort un vieil annuaire pour nous donner le numéro de téléphone du garage le plus proche qui se situe à 20km de là – à l’ancienne le bonhomme !

Direction la cabine téléphonique, un message nous indique qu’il est demandé de ne pas dépasser 3 minutes d’appel puisque le téléphone fonctionne sur batterie. Principe du téléphone d’urgence en fait 🙂

Message avertissement

On ne peux pas appeler les copains pour raconter les potins du village ! Bon soit on a raté une étape soit le numéro n’est plus attribué mais aucune tonalité…

La batterie serait-elle à plat ?

Le premier bonhomme qui nous a aidé a subitement disparu… aucun signe de vie. Seuls dans ce village fantôme, nous ne perdons pas espoir et tel un conte Disney nous apercevons une seule chaumière qui fume au milieu du village. C’est peut-être un piège avec une sorcière mais on a quand même un bon pressentiment.

Bonne pioche, c’est Angela et Jeff, un couple âgé vraiment adorable. Grâce à leur annuaire sûrement plus à jour que l’autre, nous avons eu droit à un café et un nouveau numéro. Il s’agit du numéro d’un centre commercial proche du garage et le plan est de leur demander le vrai numéro du garage. Direction la cabine téléphonique, on se croirait dans la maison qui rend fou des douze travaux d’Astérix et Obélix. Il y a du mieux puisque cette fois sonne et nous avons quelqu’un. Très aimable, nous arrivons à obtenir un nouveau numéro pour le dit garage. Nous ne sommes plus qu’à un coup de fil de la réussite de cette mission dépannage… mais personne ne répond ! L’euphorie retombe, si proche du but nous avons l’impression d’avoir tourné en rond tout ce temps. Nous profitons de cette accalmie pour aller prendre le thé avec nos nouveaux amis Angela et Jeff.

Angela et Jeff
Allo il y a quelqu'un ?

Requinqués, nous retentons notre chance auprès du garage et cette fois c’est une belle victoire. Cependant ils n’ont pas les dimensions du pneu en stock il faut passer commande et attendre 24h ! C’est pas la fin du monde mais il faut adapter le programme. Compatissants dans la galère, Indi se fait inviter à dormir chez Angela et Jeff vu que sa voiture est au milieu de nul part. Il ne faisait pas assez froid pour l’inviter à passer la nuit dans mon van ^_^

Au sommet de Guy

Pendant que Indi était tout confort chez Angela et Jeff, j’ai finalement passé une nuit glaciale mais fort agréable dans le freecamp à l’entrée du village. Sous la grosse couette chaude on se sent trop bien, mais cette sensation d’avoir juste le bout du nez gelé dans la voiture… C’est la première nuit en Nouvelle-Zélande que je me réveille avec du givre dans le van, à l’intérieur des vitre ! Ca fait bizarre et ça je m’en souviendrai 🙂 Je suis arrivé sur le freecamp de nuit j’ai donc hâte de découvrir les environs.

 

Intérieur du van
Réveil au bord du lac
Lever de soleil au freecamp

Je récupère Indi qui a eu le luxe d’une douche chaude et d’un lit douillet chez nos amis, et nous partons à l’assaut du mont Guy ! On s’emballe pas, ce n’est pas une grosse rando, mais il fait un froid sec et nous devons faire l’aller retour rapidement de manière à aller récupérer son pneu commandé avant que le garage ne ferme.

Vallée d'Edoras sur la route de Guy
Vue sur les 2 lacs

Au petit matin, il n’y a pas un souffle de vent. Le lac est magnifique est encore plus le reflet qui s’en dégage. Un reflet parfait, un vrai miroir d’eau et à ce moment je comprends vite le nom du village « Lake Clearwater« .

Reflet lake clearwater

Comme indiqué, le mont n’est pas très haut, peut-être 1H30 de montée, mais la vue au sommet est assez chouette ! Très différente de ce que j’ai connu jusqu’à présent. Le contraste des plaines arides avec les montagnes enneigées est très marquant est c’est magnifique. Au sommet du mont Guy, le décor est 100% Seigneur des anneaux c’est bluffant.

Le Rohan est là !

Sommet mont Guy
Plaines Ashburton
Plaines Ashburton
100% Lord of the rings

Mont Sunday : La ville d’Edoras

Le peu de voyageurs qui font le détour dans la région d’Ashburton se contente uniquement d’aller voir le mont Sunday car c’est ce qui a fait la popularité de l’endroit. Encore et toujours on revient aux références du Seigneur des anneaux, c’est une petite colline au beau milieu d’une plaine entourée de montagne enneigée sur laquelle Peter Jackson a fait construire un vrai village fortifié. Dans le film il s’agit de Edoras, la capitale du Rohan.

Panorama sur Edoras

La panorama aperçu par les acteurs du film

Terre foulée par le cheval de Gandalf
Plaine du Rohan
Mont Sunday
Sur le chemin de la colline

Comparaison Mont Sunday / Edoras dans le film

La colline d'Edoras
Extrait du film
Edoras au coucher du soleil

Le barbecue du bonheur

Après avoir admiré le coucher du soleil sur le mont Sunday, je reprends un peu la route pour m’avancer sur le trajet du lendemain avant de m’arrêter plus loin dans un freecamp en bord de route. Il fait très froid, et soudain une idée challenge me vient à l’idée (RIP Johnny).

Et pourquoi pas faire un feu ?

Ni une ni deux, je profite des dernières lueurs du jour pour regrouper des pignes de pin et des branches de tailles différentes. Je suis devenu un expert en feu de camp, c’est le moment de le prouver.

Barbecue du bonheur

Mission réussie ! Je fais cuire mes saucisses au feu, c’est une expérience géniale et en plus j’économise le gaz 🙂 Heureusement qu’il est là pour me tenir chaud, la soirée devient beaucoup plus chouette. Le ciel est dégagé, les étoiles brillent, la voie lactée est éclatante, alors je profite des derniers instants de cette soirée pour admirer le ciel si pure que m’offre cette région.

Voie lactée
Contemplation du ciel

En résumé

Cette région de Ashburton était vraiment trop géniale et moins touristique. Fan du Seigneur des anneaux ou pas, cette région offre des paysages uniques et vraiment prenants. La proximité des montagnes enneigés alors qu’on est au beau milieu de plaines arides est vraiment waouw ! J’ai adoré y passer quelques jours, loin de la foule et des itinéraires « tout fait », alors j’imagine bien que pour les fans du film qui font le déplacement ca peut très vite devenir un coup de coeur !

Stand up sur le Rohan
🔥361 vues
7

Ma vie est trop compliquée pour tenir dans un texte de présentation, mais ce que je peux dire c'est que j'ai toujours rêvé de voyager autour du monde et découvrir de nouvelles cultures. Aujourd'hui, j'ai emballé mes affaires, quitté mon travail et je suis tous les jours dans un endroit magnifique ... Il ne manque plus que ma patatas fritas

Poster un commentaire